Déjeuner sur l'herbe

Publié le par JC

Alors ma journée, ma folle journée, oh oui, puisque je vous dis que j’ai une vie passionnante !!!

Bon ma journée d’aujourd’hui a commencé hier en fait (qui a dit que j’étais blond), oui je vous ai pas raconté hier, donc je vais le faire. Euh.. si je vous dis que j’ai oublié, c’est grave ?

Donc hier, j’ai polymérisé (oui je sais comme d’habitude, mais j’y peux rien, c’est souvent la même chose la chimie), mais c’est pas facile de bosser en ce moment, il y a des conférences dans tous les sens, je suis obligé d’adapter mon emploi du temps en fonction des meetings, c’est franchement pas cool.

J’ai donc essayer de faire une grosse journée, mais hier il faisait super beau, réellement beau, et comme je vis en Angleterre, quand il y a du soleil et plus de 20 °C, il est très difficile de bosser, car on se dit que ça sera peut être le seul jour de l’année. Nous avons donc déjeuné sur l’herbe, et oui au soleil, c’est l’un des avantages d’être étudiant, pouvoir se poser plus d’une heure à rien faire sur l’herbe. Ah oui il y a aussi un avantage de vivre en Angleterre, l’herbe est vraiment verte (qui a dit, c’est parce qu’il pleut tout le temps ????).

Et puis j’ai commencé à mettre au point mon meeting d’aujourd’hui avec la chef, le problème c’est que j’arrivais pas à me concentrer, et je sais pas pourquoi mais j’étais fatigué hier soir, j’ai pas réussi à bosser je me suis coucher tôt (vers minuit, je m’endormais devant le film, il faut dire que les 5 pubs et les 30 minutes d’info au milieu du film, aide pas à se concentrer).

====> journée d’aujourd’hui… (Vous noterez la super transition)

Donc aujourd’hui ma journée était coupée en plusieurs parties puisque j’étais de meetings de 10H à 11H, puis 13H à 14H et enfin 17h30 à 19H00, si vous rajoutez à ça les pauses café et la pause déjeuner, la journée fait 2H en tout. J’ai donc décidé de commencer très tôt, j’étais à la fac à 7H ce matin et j’ai « couru » pour essayer de travailler un peu avant le premier meeting.

Donc 1H avec la chef ça passe trop vite, mais c’était vraiment bien, ça m’a bien aidé, nous avons préparé ma présentation du 18 Mai, et je l’aurais pas fait comme ça, moi j’avais orienté ma présentation niveau polymère et elle l’a orienté plus organométallique, c’était drôle de voir chacun de nous avancer ce qu’il voulait présenter (bon bien sur elle a gagné sur pratiquement tout, sauf ce que je ne lui ai pas présenté).

Et à partir de ce moment la journée était vraiment foutu, franchement, coupée de partout, avec encore un déjeuner sur l’herbe (et oui 2 jours de beau temps c'est énorme), ils ont même sortis les ventilateurs dans la laboratoire (bon il faisait pas 40°C non plus, mais c’est des anglais).

Ce soir c’était, une présentation d’un nouveau Professeur, autrement dit lorsqu’un Prof. Obtient un gros poste il fait une grosse présentation, et aujourd’hui c’était exceptionnel, il était vraiment drôle, l’heure est passée toute seule. Bien sur après vin gratuit, résultat des courses j’ai fini la journée à 20H30. Le temps de rentrer au labo et de faire 2/3 petits trucs, je suis rentré à pied donc j’étais à la maison à 21H15, encore plus fatigué qu’hier ça promet, pour la semaine prochaine (si, si je vous dis que je suis fatigué).

Publié dans Ma Thèse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 05/05/2006 14:41

je ne suis pas en vacances non plus... sss

JC 05/05/2006 21:01

euh alors ne pas avoire d'exam, de pas avoir de cours rester au soleil toute la journée, c'est quoi pour toi???

Denis LAGARDE 05/05/2006 09:32

Bon alors, en résumé : soleil, chimie, rencontre et alcool.
Bin à part le soleil, c'est comme tous les jours... sss

JC 05/05/2006 21:01

tu sors =====>

Nathalie 05/05/2006 01:42

t'as raison profite! le beau temps c'est jamais plus de 2 jours en Angleterre! aujourd'hui il faisait 25°C à Oxford, j'ai essayé de bronzer mais ça a pas marché...snif...
bisous! et bonne chance!

JC 05/05/2006 08:31

essayer de bronzer????j'ai même pas envisager cette situation, mais moi JE BOSSE, je ne suis pas en vacances à Oxford.