Premiers émois

Publié le par JC

Voici le premier d'une série de 7 épisodes, qui seront des poèmes (écriture facile, et pas trop prise de tête), ça plait à certains, pas à d'autres, surprend la plus part.
Je continuerai à donner des nouvelles de moi cette semaine aussi, mais ça me permet de maintenir mon blog eveillé.

Premiers émois

Cueillette

C'était un vrai petit voyou,
Elle venait on ne sait d'où,
Moi, je l'aimais comme une bête,
Oh ! la jeunesse, quelle fête !

Un baiser derrière son cour
La fit rire et me rendit fou.
Sainfoin, bouton-d'or, pâquerette,
Surveillaient notre tête-à-tête.

La clairière est comme un salon
Tout doré ; les jaunes abeilles
Vont aux fleurs qui leur sont pareilles ;

Moi seul, féroce et noir frelon,
Qui baise ses lèvres vermeilles,
Je fais tache en ce fouillis blond.

Charles Cros (Le collier de groffes, 1908)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

grande sister 24/05/2006 06:39

t'es in love? elle arrive du fin fond de la Corrèze, avec la multitude de fleurs, frelon and co?
ça m'interpelle ce poème...

Il y a des bus à Paris!

JC 24/05/2006 11:08

Est ce que tu me vois reellement avec une corrèzienne???? Non mais je rêve, aller vivre à la campagne, moi.Non !!!! il n'y a pas de bus à PAris, je suis catégorique.

Little-Big Sister 24/05/2006 00:22

Je préfère les bus aux poèmes.

JC 24/05/2006 00:33

moi aussi, mais pas de bus en ce moment, je suis sur Paris.

Louis CHATEL 24/05/2006 00:18

25 balais... pourquoi pas 25 textes ?

JC 24/05/2006 00:32

parce que c'est trop long :-)